Hephaistos | Mythe Grecque

Hephaistos | Mythe Grecque

Hephaistos et les conflits

On lui attribue fréquemment le trône de l'île de Sicile. En effet, il avait installé son atelier dans le volcan l'Etna, assisté d'une nymphe et de géants. Quand Prométhée essaya de faire main basse sur le feu pour le donner aux hommes, c’est Hephaistos (Découvrez le profil Mythegrecque.com de Hephaistos) qui l'a enchaîné à un rocher, bien qu'il ait par la suite plaint ce titan lors du supplice infligé par Zeus. Il n'a pas participé à un grand nombre de guerres.

Le mari d'une Grâce… ou autre

Les épopées attribuent 3 enfants à Hephaistos : Palémon l'argonaute, Cabiro la nymphe et Périphétès le brigand. Les différentes légendes donnent une version discordante concernant le mariage et la descendance d’Hephaistos. Il a été l’époux de l’une des Charites selon l'épopée "L’Iliade".

Une histoire tumultueuse

Une autre légende relate que c’est le dieu suprême qui l’a banni de l’Olympe puis il fut sauvé par des Sintiens. Balancé du haut de l’Olympe à sa naissance par Héré qui le considérait répugnant, Hephaistos a été recueilli au fond de l'eau par Thétis, une néréide, et Eurynomé, une océanide. Pendant 9 ans, l'enfant est abrité dans une grotte, sur l’île de Lemnos. Il y approfondit travail de forgeron. Hephaistos a voulu se venger de sa génitrice en fabriquant un trône avec des bras articulés. L'objet fut envoyé sur l’Olympe en tant que présent et encagea Héra.

La tradition lui attribue de nombreuses oeuvres. On dénombre parmi les armes confectionnées par Hephaistos, nommons les armes de Memnon et la cuirasse de Diomède. Forgeron de talent, il a initié l'ouvrage de l’or et du bronze.

Articles